Forum officiel RoMAccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Damelia Limiel, demi-sang

Aller en bas 
AuteurMessage
Damelia

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 43

MessageSujet: Damelia Limiel, demi-sang   Ven 13 Mai - 10:14

[hrp] ô désespoir ô honte à moi qui croyais cette présentation postée depuis un moment ... mais que non! du coup merci Kana de me l'avoir fait remarquer, pour le coup aussi, c'est une présentation légèrement actualisée vu l'évolution dans la vie de Damelia ... encore mille excuses pour l'entorse au règlement[/hrp]


Jours et horaires de connexion :
Plages horaires régulières : le soir de 20h30 environ à … horaire variable (mais en général minuit ou 1h) selon la taille de mes valises sous les yeux et le taf du lendemain, plus régulièrement le lundi, mardi et jeudi soir (pour les autres soirs, c’est aléatoire parce qu’il y a quand même une vie quelque part … enfin il paraît !)

Nom : Damelia Limiel

Race : humaine

Age : 27 ans

Description :

Traits de caractère : bougonne et marmonne plus qu’elle ne parle clairement la plupart du temps, voire carrément râleuse selon ses mésaventures ; le plus souvent, Damelia reste à l’écart silencieuse et observe … Quoique avec ses nouvelles Sœurs , le lien entre elles est suffisamment fort pour briser cette réserve et lui faire délier la langue … presque trop parfois.

Particularité physique : petite, fine, pas le genre à servir de modèle pour les grands couturiers de Varanas ni de support d’armure en plaque.
Grands yeux bleus très clairs, cheveux désormais longs et teintés de rouge.

Particularité morale : de part sa vie presque quasi solitaire jusque-là, ou les quelques ‘aventures’ qu’elle a pu connaître, et les préceptes que celui qui l’a éduquée a voulu lui transmettre, Damélia est de suite méfiante, beaucoup meurent se croyant suffisamment fort pour tout encaisser.
La gloire n’est accordée qu’aux vivants et encore elle peut desservir … le principale est de vivre, voire survivre … et parfois les conditions font que peu importe le moyen.
Une fois cette barrière passée et sa confiance donnée, beaucoup de services peuvent lui être demandés et Damelia s’évertuera à rendre la confiance qu’on lui témoigne.

« Les vrais amis sont si rares en ce monde que quelques sacrifices en valent la peine » … encore un de ces fameux préceptes.




Détails:
Quel est son mets préféré? La viande

Habite où et avec qui? Seule mais ‘squatte’ parfois au château de guilde ou dans la maison d’une Sœur pour la présence familière

Orientation sexuelle ? hétéro sans expérience de réelle vie en couple jusque là, très réservée sur sa vie intime … jusque l à …

Vie amoureuse ? Rien de transcendant

Ce qu’elle n’aime pas ?
Déteste l’hypocrisie, la suffisance, la tromperie, accessoirement le mensonge même si parfois le besoin fait que … (comble de l’hypocrisie non ? ^^)


Ce qu’elle aime?
Aime ses sœurs, leurs plaisanteries, leur bougonnerie … leur présence même silencieuse mais aime aussi rester seule parfois, réminiscence d’une période antérieure ; aime aussi fureter et trouver des petits, ou des gros, trésors par ci par là …



Résumé de sa vie :


Avant la rencontre ...

Née à Logar d’une mère , Aurorae de son prénom, au physique très avantageux mais qui n’avait que ça pour elle, Damelia Limiel a toujours entendu dire que son père avait abandonné sa mère et était parti très loin … vrai ou pas … mort ou vivant ? … Même en insistant et en furetant partout où elle avait pu, elle n’en a jamais retrouvé la trace … même pas son nom !

Sa mère, qui semblait garder sa beauté au fil des ans, retrouva un compagnon pour partager le reste de sa vie : un bel homme, Holgar Ellas, originaire de Varanas où il était garde, plus précisément garde affecté à la Salle des ventes, édifice prestigieux de part les trésors qu’il contenait.
De ce prestige, Holgar n’en n’était pas peu fier et mettait un point d’honneur à respecter et faire respecter le règlement et la discipline aux clients, au personnel et ses propres hommes dont il avait hérité par le mérite la responsabilité d’un groupe. Imposant comme il se doit de tout responsable de garde, parfait équilibre personnifié entre la sévérité et la justesse du raisonnement.

Mais le monde ne tourne pas si rond qu’on le prétend et Holgar avait un énorme poids, une sensation d’échec qui lui pesait chaque nouveau jour : il n’avait pas pu assurer sa descendance.
Aussi quand la mère de Damelia et lui se sont unis, il la prise sous sa protection et a entrepris de poursuivre son éducation comme si elle était son propre … fils.
Enseignement qui passait en grande partie par l’apprentissage du combat et de la surveillance.

Damelia a toujours été petite et assez frêle ; les lourdes armures et les armes imposantes ne lui convenaient pas : chaque entrainement se terminait en coups et bleus dans le meilleur des cas, sinon elle finissait parfois au sol, pour le moins chancelante ou blessée selon si Holgar l’avait jugée trop inattentive.
Malgré tout lui persévérait dans cette voie et Damelia ne rechignait pas, quant à sa mère … du moment que ce n’était pas elle qui était projetée à terre …
En technicien de combat averti, Holgar finit par changer de technique d’entrainement et décida d’utiliser ce qui était des faiblesses pour Damelia et les tourner à son avantage. Comme pour toute personne de taille modeste, cette légèreté s’est finalement avérée être un atout : troquant la hache et la lourde épée contre des dagues, la plaque contre du cuir renforcé … plus quelques années de maturité, Damelia progressait rapidement jusqu’au jour où, plus par ruse que par force, elle l’envoya au sol.
« Ma petite, je suis heureux que tu aies enfin compris que quand on se bat, toutes des histoires d’honneur … ça ne vaut rien ! il n’ya pas d’honneur à tuer et encore moins à se faire tuer. On se bat parce que c’est son devoir, et on tue pour survivre … et à chacun sa façon d’y arriver »

En grandissant, Damelia comprit qu’une femme qui sait se battre à beaucoup d’atouts et si elle s’y prend bien peut obtenir beaucoup de choses … sauf une : la garantie de trouver l’âme sœur.

Pour y parvenir, plus elle grandissait plus elle ressentait le besoin de mieux se connaître, c’est-à-dire de savoir finalement qui était son père. Alors elle questionna sa mère, qui pour une raison qui échappait à Damelia, se croyait bien au dessus du lot de toutes les femmes de la même condition qu’elles. Au bout d’un certain temps, sa mère décida de lui dire ce qu’il en était:
«_ Tu es la fille d’un Dieu, un dieu puissant et généreux qui s’appelle Odin » puis sur un ton fier : « il m’a choisie, m’a aimée et nous t’avons conçue !
_ Un dieu ?? réussit elle à peine à prononcer … Qu’est ce que c’est que cette histoire ? et s’efforçant de rester calme : qui est il ? Et pourquoi … toi ?? Qu’est ce que tu as fait et qu’est ce qu’il t’aurait fait ??
_ ‘aurait fait’ ? hurla sa mère hystérique, alors tu ne me crois pas, moi, qui ai été choisie ?
_ Et Holgar ? il en pense quoi ?
_Holgar ? il ne sait rien … il ne comprendrait pas …»


Alors sous le coup de cette nouvelle folie de sa mère, Damelia claqua la porte de la jolie petite demeure de sa mère et de son garde de mari … et après un au revoir à Holgar pour lequel elle resta évasive, elle quitta Logar pour voir le monde, comme elle disait quand elle était petite.



Dernière édition par Damelia le Ven 13 Mai - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damelia

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: Damelia Limiel, demi-sang   Ven 13 Mai - 14:42

Une poussière qui vous change la vie …

C’est environ deux ans après que Damelia fit la rencontre fortuite de deux elfes au Nord de Varanas : elle venait de prendre une poussière dans l’œil par un cavalier en furie passant trop près d’elle, lorsque l’une d’elles l’a abordée : « vous allez bien ? Ce n’est pas grave ? ». Sous le coup de la colère et méfiante, Damelia marmonna plus que répondit « ça ira, encore un sauvage … »et fit comprendre à l’elfe que le moment était mal choisi.

Mais dès qu’elle l’eût abordée, Damelia eu une étrange sensation envers cette elfe ; elle l’aurait de suite tutoyée et touchée … sans n’aurait pas parut soupçonneux ou même dérangeant à Damelia. Sous cet effet, elle coupa la conversation au plus court et partit pour la cité … où elle retrouva sur une place les deux elfes.
Curieuse et décidée à renouveler l’expérience, elle aborda elle-même les deux elfes, se présentant comme des sœurs Ondania (celle qui l’avait déjà abordée) et Orchyd qui était restée muette jusque là.

Se trouvant certaines affinités, les trois femmes décidèrent de s’attabler autour d’un verre et discutèrent un peu plus … et à plus le temps passait, à plus, sans qu’elle en laisse paraître, cette sensation de familiarité s’accentuait.
Elles lui parlèrent de leur clan, leurs amis et finalement lui conseillèrent d’aller voir leur chef ou une responsable.
Dès ce moment Damelia commença à se renseigner, à fureter un peu partout par ses quelques connaissances sur ce clan : les Valkyries, des femmes guerrières, soudées, dirigées par une femme appelée Héritière, sous l’inspiration … du dieu Odin !!

La coïncidence était trop forte : les dernières paroles de sa mère, cette sensation étrange quand elle est en leur compagnie. Elle chercha à se renseigner encore plus sur elles, des noms, leurs coutumes … elle y trouva des références à des rituels, des guerriers exceptionnels appelés Einherjar appelés pour le Ragnarok, une sorte de bataille ultime concernant les dieux eux-mêmes.

Tout cela dépassait Damelia et de loin mais cette sensation l’emportait sur tout … comme si elle se sentait attirée par ces femmes ; du moment qu’elle décida de prendre contact avec l’une d’entre elle plus particulièrement, Dame Theris, toute sa vie bascula …
Elles s’isolèrent pour parler pendant plusieurs heures … et l’aura de cette femme sembla comme combler tous les vides que ressentait Damelia ; elle l’informa sur certaines coutumes plus spécifiques et un certain rituel qui permettait à une prétendante d’être acceptée parmi ces femmes.

Le risque était grand, mais comme disait Holgar, « Il faut être méfiant si on n’essaie pas, on ne sait pas » … et la vie promettait d’être radicalement différente avec ces femmes exceptionnelles. Elle choisit de se soumettre au rituel et rencontra alors une partie d’entre elles … il s’agissait ni plus ni moins d’un combat, dont elle ne sortit pas victorieuse mais au moins vivante et fière de l’image qu’elle avait montré d’elle : acharnement jusqu’à tomber sans faiblir.

Depuis Damelia vit parmi ses Sœurs les Valkyries, s’imprégnant de leur esprit, leurs coutumes, s’amusant et pleurant avec elles … jusqu’à trouver l’ Einherjar qui lui est destiné et retrouver son Père au saint des saints.


[hrp] voilà ça vaut ce que ça vaut mais c'est la véritable histoire de Damelia; ce sera complété un peu plus tard par des anecdotes ou détails peut être un peu plus ... croustillants ! ^^[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloyne

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: Damelia Limiel, demi-sang   Dim 22 Mai - 10:44

Oh voici ume présentation fort intéressante. il est vrai que nous ne nous croisons que peu sur ces terres mais je suis ravie de pouvoir mieux vous connaître grâce à cela.
J'espère Damelia que nous pourrons combattre ou faire la fête ensemble bientôt ou encore vous aider si vous en avez besoin.
A bientôt dame.

[hrp]détails ....... croustillants?.... intéressant ça Smile [\hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Damelia Limiel, demi-sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Damelia Limiel, demi-sang
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [En cours] Exécuter un script php par webcron aléatoirement toutes les demi-heures
» boîtes "Île de sang" sur wayland
» Pulp Fever : Dès de Sang
» DECK MARTEL DEMI FINALISTE
» [RESOLU] Don du sang et perte d'un défi militaire en tant que défenseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archive des Valkyries (Runes of magic) :: Aux portes du Valhalla [ROLE PLAY OUVERT A TOUS] :: Présentation des personnages-
Sauter vers: